Atelier « Fais-moi signe »

Sa philosophie

L’atelier « Fais-moi signe » s’inscrit dans ce projet global de sensibilisation à la différence, intitulé « LE LABORATOIRE DE LA DIVERSITE ».

« Fais-moi signe » donnera aux différents participants, des moyens de  développer leurs réflexions ainsi que leurs expressions. Par leur investissement tant dans les activités de rencontres que journalistiques, ils apporteront leurs propres réponses à leurs questionnements. Ce projet  sera donc propice à une meilleure appréhension des différences et favorisera leur « pouvoir d’agir ».

Parce que les enfants sont les adultes de demain, il nous semble important d’ores et déjà de les sensibiliser aux différences pour qu’ils aient les outils pour créer un monde bienveillant. Pour cela il est souhaitable de leur faire prendre conscience que nos regards sont bien souvent les instruments de nos peurs.

 

Son fonctionnement

A raison de quatorze séances de quatre heures réparties sur l’année scolaire, « Fais-moi signe »a pour objectif de faire découvrir les richesses de la différence, en agissant sur deux niveaux complémentaires :

  • Le premier est l’organisation de rencontres entre des enfants dits valides et d’autres porteurs de handicaps. Ces activités auront pour but la découverte mutuelle et elles seront mises en place et encadrées par les animateurs et éducateurs  de chacune des structures participantes.
  • Le deuxième utilisera l’outil vidéo. Des adolescents «apprentis reporters» seront encadrés par un réalisateur professionnel. Ils auront pour mission, après une préparation au métier de journaliste audiovisuel et une initiation aux outils de réalisation (caméra, appareil photos, prise de son, logiciel de montage), de faire le film de ces rencontres et ainsi nous communiquer ce qu’ils en ont perçu et générer du débat lors de leur diffusion.

 

Parce que discuter et débattre autour de ces sujets de société ne nous semblait pas suffisant pour changer le regard, nous avons trouvé plus pertinent de les  faire se rencontrer et d’en laisser une trace sous la forme de reportages vidéo.

 

Laisser un commentaire