« Apprentis Reporters, une histoire de point de vue-14 »

Nous sommes dans le vif du sujet. Aujourd’hui, Vendredi 10 juin, nous avons derushé les 2/3 des images. Il ne nous reste plus qu’à derusher  « Madame Handicap » de la Lyonnaise, Ruth-Isabelle.

Comme son interview est longue et riche nous la ferons ensemble la semaine prochaine. Mais pour aujourd’hui, le bilan est le suivant:  l’interview de béatrice, Bruno, Olivier, Sylvie, Franck et Frédéric sont terminés. Ce fut un gros travail de sélection. La question centrale qui nous a guidé durant ce travail était: que voulons nous dire et montrer ? C’est la même question qui nous guidera pour Ruth-Isabelle.

Nous prenons conscience du travail que représente la réalisation d’un reportage. Par exemple, pour faire environ 2 minutes de film il nous a fallu 2 heures de travail intensifs. Mais c’est passionnant. Il est possible de tout faire, de tout transformer lors du montage. Merci le numérique. Mais comme disait Julie, il est possible de faire dire ce que l’on veut. Et ca c’est inquiétant.

Pour terminer la journée et ce qui est toujours agréable avec Michel, il y a toujours une collation. Lors des tournages à la Lyonnaise il nous gâtait en ramenant pour l’heure du goûter de merveilleux coockies et pour ce vendredi: pique-nique, sous la forme d’une « auberge espagnole ». Chacun amène des aliments à mettre en commun pour partager. A cette occasion, une mention spéciale à la maman de Kevin pour les cakes et les gateaux au chocolat.

 

 

 

Laisser un commentaire